1er réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise
214 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français
18 164 entreprises et 49 498 emplois créés ou maintenus en 2019
Accueil > [COVID 19] Nos entrepreneurs s'adaptent !

[COVID 19] Nos entrepreneurs s'adaptent !

Les entrepreneurs soutenus par Initiative Clermont Métropole nous expliquent comment ils font face à cette crise sanitaire !

Les entrepreneurs nous racontent comment ils s'adaptent à cette crise sanitaire.

N'hésitez pas à faire appel à eux et/ou relayer l'information !

 

 

BUREAU VALLEE à Gerzat

Philippe GERARD a repris le magasin Bureau Vallée à Gerzat en mai 2018. Fort d'une équipe de 3 personnes, le magasin s'est développé avec une clientèle de professionnels  mais aussi de particuliers. Il nous explique les répercussions de la crise sanitaire sur son entreprise.

"Le magasin est resté ouvert car nous faisons partie des activités autorisées. Les ventes se sont recentrées sur les produits essentiels, à savoir les cartouches, le papier et le matériel nécessaire à l’éducation des enfants. Depuis quelques jours nous constatons un retour progressif des entreprises au magasin alors que nous recevions essentiellement des télétravailleurs et parents. 

Pour protéger mon équipe ainsi que les clients, nous avons pris plusieurs mesures. J'ai tout d'abord travaillé seul les 3 premières semaines avec des horaires modifiés en ouvrant uniquement le matin de 9h30 à 12h30, du lundi au vendredi. Nous avons incité les clients à passer par le Click and Collect qui existe depuis des années chez Bureau Vallée. Ce service a explosé, le nombre de commande a été multiplié par dix. Nous avons également proposé la livraison que nous réalisons directement ou par courrier en fonction des distances et des contenus. Au magasin, nous avons appliqué les règles en vigueur : limitation du nombre de personnes en boutique, parcours fléché pour éviter aux clients de se croiser, respect strict de la distanciation sociale, priorité au paiement CB sans contact, désinfection régulière du terminal bancaire, caddies, paniers, machines... et équipement complet du personnel en magasin (masque, visière, gant, gel hydroalcoolique).

Notre magasin a aussi participé modestement à des actions solidaires : don de blouses (infirmière libérale et salariés de l'Institution Sainte Marie), don de 2000 feuilles plastiques transparentes et prix préférentiels sur les bobines de filaments 3D utilisées pour la fabrication de visières à destination prioritairement des personnels soignants.

Nous bénéficions des mesures gouvernementales pour le chômage partiel puisque nous sommes en horaire et équipe réduits. Notre banque a également accepté de reporter les échéances de crédit. Grâce au maintien partiel de l’activité au magasin, ces mesures suffisent pour l'instant à maintenir la trésorerie nécessaire. Si besoin nous ferons bien évidemment appels au prêt garanti par l’état. Je souligne aussi l’aide précieuse d'ICM qui a suspendu dès les premiers jours de la crise les remboursements des prêts, ce qui nous apporte une bouffée d’oxygène sur le plan personnel.

L'Après Covid19 ? J’ai envie de rester optimiste sans me voiler la face ! En effet, nos principaux clients sont les TPE, autoentrepreneurs, libéraux, commerçants, restaurateurs… soit ceux qui sont les plus impactés aujourd’hui ! Parmis les plus fragiles, certains ne résisteront pas à la crise et pour d'autres il sera difficile de faire face au remboursement des prêts supplémentaires et reports de charges. Une annulation des charges pour les secteurs les plus impactés serait la bienvenue.

Je demeure optimiste car je remarque autour de moi un monde économique qui s’adapte. Cette pandémie va durer plusieurs semaines, mais nous sommes en train de changer nos comportements, de trouver de nouvelles idées, de déceler de nouveaux besoins et de nous équiper pour faire face aujourd’hui et demain. L’économie va repartir, j’en suis persuadé, même si cela ne sera pas immédiat et qu'il va falloir trouver une nouvelle manière de fonctionner en toute sécurité. J’espère aussi que cette crise incitera à repenser nos approvisionnements et notre dépendance aux pays non Européens.

En ce qui concerne Bureau Vallée, nous allons probablement connaitre une activité moyenne sur les deux prochains mois avant de basculer sur une période plus intense à partir de juillet/août avec la rentrée des classes. Je suis convaincu qu’à partir de septembre nous retrouverons le niveau d’activité habituel.

Je profite de cet interview pour vous informer que Bureau Vallée Gerzat est capable d’accompagner la reprise de l’activité des entreprises. Nous disposons actuellement d’un arrivage de gels hydroalcooliques et de masques en tissu réutilisables homologués en laboratoire. Nous allons recevoir dans les prochains jours des masques jetables, des casques à visières, des sprays et lingettes désinfectants.

Un pack comportant masque réutilisable et gels à prix spécial pour les lauréats ICM est disponible. Pour en savoir plus, contactez nous sur bv.gerzat@bureau-vallee.fr »

 

  Retrouvez Bureau Vallée, Bld François Mitterrand à Gerzat

et sur sa Page Facebook

 

 

CHEZ SAMCESS à Clermont-Fd

Il y a deux ans, Céline Goléo et Samia Djebli ont ouvert le restaurant "Chez SamCess", place des Bughes à Clermont-Ferrand. Ces deux premières années ont permis à l'établissement de se développer en acquérant notoriété et reconnaissance. Cependant, avec la crise sanitaire, les associées sont confrontées à des difficultés financières et administratives.

"Suite à l'injonction de fermeture du 16 mars 2020, nous avons fermé le restaurant en attendant l'aide de la banque et de l'expert-comptable. Aujourd'hui, après 5 semaines de fermeture, nous avons décidé de mettre en place un service de vente à emporter et de livraison car nous ne pouvons pas rester les bras croisés à attendre ! Nous en profitons pour faire un don aux Hôpitaux de France sur chaque commande prise.

Dès l'annonce des mesures gouvernementales, nous avons sollicité tous nos partenaires pour obtenir des aides promises. Notre propriétaire a été le premier à réagir en reportant notre loyer. L'Urssaf puis Initiative Clermont Métropole ont également reporté nos échéances. Pour l'instant nous n'avons perçu aucune aide financière. Nous sommes malheureusement confrontées à la lenteur des administrations. 

Nous avons demandé à la banque le report de nos échéances mais ce n'est toujours pas mis en place. Nous l'avons également sollicitée pour un prêt de trésorerie pour lequel nous devons fournir énormément de documents et justificatifs. Nous sommes donc encore dans l'attente d'un retour! La crise sanitaire est pourtant là et c'est maintenant que nous avons besoin de cette trésorerie supplémentaire pour payer nos charges et sauver notre entreprise.

Heureusement qu'avec mon associée nous nous soutenons pour faire face à ce manque de réactivité et de solidarité. Je ne vous cache pas que moralement, c'est très difficile. Chaque entrepreneur doit croire en son projet et se battre pour survivre.  Heureusement notre clientèle d'habitués nous aide et nous soutient en commandant régulièrement via notre compte Facebook. Nous continuerons de tout mettre en oeuvre pour sauver notre entreprise"

 

 Retrouvez Chez Samcess, Place des Bughes à Clermont-FD et

sur leur page Facebook

 

AU CARRE FRAIS au Cendre

Séverine TEIXEIRA a ouvert en septembre 2017, dans des locaux aménagés par la mairie du Cendre, le magasin "AU CARRE FRAIS". Elle y propose une activité de primeur, crèmerie et épicerie fine.

"Nous faisons partie des établissement dont les activités demeurent autorisées. Le magasin est donc resté ouvert avec des horaires un peu allégés, nous fermons une heure plus tôt les soirs (18h au lieu de 19h) et le samedi après-midi. J'ai en effet besoin d'un peu de temps pour assurer les commandes, les livraisons et m'occuper de mes enfants !

Je travaille avec un salarié et un apprenti. Nous portons des masques et avons mis en place les mesures nécessaires à la non prolifération du virus : désinfection de la caisse après chaque passage, mise à disposition de gel hydroalcoolique et pas plus de deux clients dans le magasin.

Nous avons par ailleurs revu notre organisation, nous servons les clients qui ne touchent plus les légumes et avons mis en place un drive ainsi qu'un service de livraison pour les habitants du Cendre et jusqu'à 5 km alentour. Les clients passent commande par téléphone ou sur facebook.

Nous constatons une augmentation de la demande. En effet les écoliers et la plupart des actifs mangent à la maison, ils ont par ailleurs plus de temps pour cuisiner. Cela se traduit notamment par une consommation accrue de légumes.

Nous avions prévu d'ouvrir une cave à vin le 15 mai, nous avons dû reporter ce projet de développement à la fin juin.

Nous sommes conscients que nous avons beaucoup de chance car nous n'avons pas eu recours aux mesures d'aide gouvernementale. Nous souhaitons que cette période s'achève le plus vite possible, notamment pour la majorité des entreprises qui souffrent énormément.

Souhaitons que cette crise participe au moins à une prise de conscience de la nécessité de consommer sein et local !"  

Retrouvez Au Carré Frais, Place Grassion au Cendre et sur sa Page Facebook
 
 
 

CROSSFIT CHAMALIERES à Chamalières

Quentin Balfourier a ouvert l'été dernier une salle de Crossfit sur les hauteurs de Chamalières. Depuis, l’activité se développe avec des adhérents de plus en plus nombreux et satisfaits. Quentin nous présente les mesures qu'il a prises dès la fermeture de la salle.

"Suite à la fermeture administrative, j'ai rapidement organisé un drive pour prêter du matériel à mes adhérents. J'ai ensuite créé un groupe privé en ligne (via Facebook) pour proposer des entraînements ludiques et faciles à mettre en place à la maison. J'organise chaque jour des lives en visio pour partager des moments en équipe et garder ainsi le lien avec mes adhérents.

Avec la collaboration d'une salle de Crossfit de Châteauroux, j’ai eu la possibilité de créer une ligne de vêtements éphémère en vente sur un site web marchant. Une partie de la vente de ces tee-shirt m'est reversée afin de soutenir ma salle (Lien Fittest Than Covid XIX). La marque Crossfit à églement mis en place une cagnote pour chaque affilié. 

En ce qui concerne les mesures gouvernementales, malgré la jeunesse de ma structure, la banque a accepté de reporter mes échéances de crédit et un dossier est en cours d’étude pour le Prêt Garanti par l’Etat. J’ai également eu la chance de bénécifier d’un élan de solidarité autour de moi avec l’obtention de nombreux dons !

Je prépare l'après covid avec une diversification de mes activités afin d'anticiper le respect des gestes barrières et les restrictions d’ouverture qui s'imposeront aux établissements recevant du public (cours en petits groupes, désinfection des appareils après chaque utilisation…). J’espère pouvoir ouvrir rapidement car pour moi la santé physique et mentale ainsi que le bien être de l'individu sont  primordiales. Le sport est une soupape au confinement !

J'aurais beaucoup à raconter, je retiens que des solutions nous permettent de survivre et que j’ai la chance de pouvoir maintenir un minimum d'activité. Et n’oubliez pas : « Fitter Than covid » , nous sommes plus en forme que le covid 19 ! »

Retrouvez Crossfit Chamalières au 6 rue du Colombier à Chamalières

et sur sa page Facebook

 

 

POP MOD à Cournon d'Auvergne

Caroline Olier a repris en 2016 la boutique de prêt-à-porter « Pop Mod » à Cournon d'Auvergne. Passionnée par son métier, Caroline a su développer l'affaire avec aujourd'hui une équipe de 3 personnes. L'activité était même en forte progression depuis septembre 2019, jusqu'à la fermeture le 16 mars suite à l'annonce du gouvernement.

"Après quelques heures pour se remettre de cette annonce, il a fallu rapidement prendre des décisions, gérer les priorités et notamment établir les besoins financiers de la société pour les prochains mois.

Pour faire face à cette épreuve, j'ai pu bénéficier des mesures mises en place par le gouvernement : chômage partiel pour mes vendeuses (validée au bout de 3 semaines), prime de 1500€ (même si le montant reste infime par rapport aux pertes, cette somme est la bienvenue et surtout facile et rapide à obtenir), un prêt bancaire de trésorerie cautionné par BPI (prêt obtenu en 48h, avec un différé d'un an), report de 6 mois des échéances de prêt bancaire (fait automatiquement par ma banque), paiement du loyer étalé en accord avec le propriétaire, échéances fournisseurs suspendues (bonne relation de confiance qui consolidera notre collaboration par la suite)

Malgré toutes ces mesures, pour atténuer les pertes de la société, j'ai pris le parti de continuer et de développer la vente à distance. En préparation depuis 2019, nous devions lancer notre e.shop en avril 2020 mais cette crise sanitaire nous a fait accélérer le processus ! Le site est en ligne depuis le 27 mars et les clientes sont au rendez-vous pour nous soutenir ! Je continue aussi d'être très active sur les réseaux sociaux pour avoir de la visibilité et surtout garder le lien avec mes clientes (vidéo, look, concours...)

L après COVID s'annonce surement difficile avec beaucoup d'incertitudes et de prudence. Dans notre activité, il va falloir rapidement écouler les stocks printemps-été (et/ou renégocier avec les fournisseurs) et revoir surement les commandes d'hiver en fonction de ma trésorerie.

Notre optimisme de croissance de « l'avant COVID » est terni, mais je ne baisse pas les bras car j'ai une super équipe prête à travailler dur pour relancer la machine !"

 

Retrouvez Pop Mod sur son site Internet et sa page Facebook

 

 

L'AIR DECO à Cournon d'Auvergne

Depuis novembre 2019, Ludovic RONGIER et Jérémy LAMOTTE gèrent une société de plâtrerie-peinture à Cournon. La crise sanitaire ne semble pas trop impacter l’activité.

« Nous continuons à travailler et à honorer nos contrats. Le confinement ne nous empêche pas de travailler sur les chantiers, nous respectons les consignes afin d’éviter toute contagion. Nous essayons de préserver au maximum notre équipe, nos familles et nous-mêmes : port de masques, gel hydroalcoolique ...

Nous avons revu également notre organisation, nous avons fait des stocks afin de limiter nos déplacements chez les fournisseurs. Nous envisagions aussi l'embauche d'un salarié courant mai mais compte tenu de la situation actuelle, nous reportons l'embauche de plusieurs semaines.

En ce qui concerne les mesures gouvernementales telles que les reports de charges et de crédits, nous savons qu’elles sont là pour nous aider mais nous n’y avons pas eu recours car notre trésorerie nous permet de faire face pour le moment.

Pour l’instant nous voyons l'avenir plutôt sereinement et nous espérons que notre entreprise va continuer de se développer même si nous ne sommes pas à l’abri d’une baisse d’activité ! »

 

 Retrouvez L'Air Déco au 06 83 32 43 84

 

 

BIOCOOP - LA GRAINE DES DOMES à Lempdes

Carine et François RAYNAUD ont ouvert le 9 janvier dernier à Lempdes le magasin Biocoop-La Graine des Dômes.Avec l'aide de leur 5 collaborateurs ils ont dû adopter une nouvelle organisation. 

"Le magasin est toujours ouvert, cependant nous avons dû nous adapter à la clientèle qui ne consomme plus de la même manière. En raison du nombre réduit de clients en matinée, nous avons modifié nos horaires d’ouverture, nous ouvrons plus tard et fermons plus tôt (de 10h à 18h). De plus, pour nos clients qui préfèrent éviter de rentrer dans le magasin, nous préparons leurs courses. Nous avons en effet mis en place un système de commande, les clients peuvent ainsi récupérer leurs achats sur le parking de Biocoop.  

Même si notre organisation a changé, nous avons tenu à conserver toute notre équipe. Nous mettons en application l'ensemble des mesures barrières, nous avons mis à disposition de nos salariés des masques, du gel hydroalcoolique et des gants. De plus nous désinfectons régulièrement tous les points de contact. Pour l'instant nous n'avons pas eu recours aux mesures gouvernementales.

L’après Covid ? Nous nous adaptons au jour le jour afin de traverser cette période le plus sereinement possible"

Retrouvez La Graine des Dômes au 44 bis rue des Bardines à Lempdes 

sur sa page Facebook

 

L'INSTANTANE à Clermont-Fd

Julien Chabert, jeune chef lozérien passé par l’école hôtelière de Saint-Chély-d’Apcher avant d’officier dans plusieurs très beaux établissements gastronomiques tels que Lasserre et Le Meurice, a ouvert en 2015 le restaurant « l’Instantané », 2 rue Abbé-Girard à Clermont- Ferrand.
Distingué par une assiette au guide Michelin en 2017, il propose une cuisine créative «de produits, mis en valeur dans la simplicité». Il nous raconte son expérience du confinement.

« Je ne peux pas rester les bras croisés. Alors pour assurer un minimum de chiffre d’affaires et satisfaire mes clients, j’ai décidé de proposer des plats à emporter que je livre de 11h à midi ou qui sont à retirer au restaurant de midi à 13h. Les commandes doivent être passées la veille.
Je propose des menus différents tous les jours avec au choix 2 entrées, 3 plats et 3 desserts. Ils sont consultables sur facebook, le plat du jour est vendu 10 € et le menu complet 15 €.

J’ai eu recours au chômage partiel pour mes deux salariés. Je travaille donc seul et c’est énormément de travail car en plus de la préparation, il faut refroidir, emballer et livrer.

Je reste optimiste car ça marche beaucoup mieux que je ne l’imaginais, je vends jusqu’à 40 repas par jour ! ».

 

Retrouvez L'Instantané au 2 rue de l'Abbé Girard à Clermont-Fd et

sur sa page Facebook

 

 

DOTIRI à Clermont-Fd

Ouvert en octobre 2019 par Florent Mainguy et Cyril Sell, DOTIRI est une boutique spécialisée dans l'informatique et la téléphonie (vente, réparation, services...) située tout près de la place Delille à Clermont-FD.

« La boutique DOTIRI est ouverte car nous sommes réparateurs et faisons donc partie des commerces de première nécessité. Le confinement n’empêche pas les téléphones ou les ordinateurs de tomber en panne, ce qui est particulièrement préjudiciable en période de confinement et de télétravail !

Nous avons installé un comptoir à l’entrée du magasin afin de limiter les échanges et les éventuelles contaminations. Nous portons bien entendu des gants et des masques. Nous désinfectons le pôle accueil après chaque passage ainsi que le matériel qui entre dans la boutique pour un SAV. La sécurité avant tout ! En raison du faible flux de clientèle nous avons un peu diminué nos horaires d’ouverture en fermant à 18h au lieu de 20h. Si vous avez des besoins pour mettre en place des solutions de télétravail efficaces, n’hésitez pas à nous contacter.

En ce qui concerne les mesures gouvernementales, nous sommes créateurs de société bénéficiaires de l’ARE, il semble alors que nous n’ayons pas droit à grand-chose. Ces mesures sont assez complexes, heureusement que notre expert-comptable nous accompagne. La banque nous aide aussi, elle a reporté  de 6 mois nos échéances de prêt. Nous n’entrons visiblement pas dans les cases pour les prêts garantis par l’état. Nous devrons peut-être contracter un crédit classique pour renflouer notre trésorerie.

Concernant l'activité actuelle, il y a peu de passage dans la rue et donc très peu de client qui passent le pas de la porte. La majorité de notre clientèle vient pour les urgences telles que le téléphone cassé ou l’ordinateur en panne ou trop lent pour travailler efficacement en télétravail. Il s’agit d’outils encore plus indispensables en période de confinement !

L’après COVID19 sera difficile c’est certain. J’espère que nous aurons les reins suffisamment solides pour survivre à cette crise et que les promesses d’aides gouvernementales s’avéreront efficaces. En tant que jeune et petite structure nous avons parfois l’impression que nous ne faisons pas partie des entreprises « à sauver » en priorité.

En dépit des craintes, nous nous battrons et n’hésiterons pas à nous entourer des personnes ou structures susceptibles de nous aider. Nous resterons fidèles aux engagements pris lors de notre installation, à savoir des réparations de qualité et au meilleur prix."

 

Retrouvez DOTIRI au 51 Boulevard Trudaine à Clermont-Fd / 04 73 24 43 96

 

 

LA MAISON GAUCHER à Clermont-Fd

Le 27 août dernier, Nicole Magne et sa sœur, Yvette Ntsame Beyeme ont repris l’épicerie fine « La Maison Gaucher » située 30 rue du Cheval Blanc à Clermont-Ferrand. Jusqu’au 17 mars dernier, date du confinement, elles étaient très satisfaites du niveau d’activité « supérieur à l’année précédente ».


« Comme nous n’étions pas touchées par les mesures de fermeture administrative, au début du confinement, pour prévenir les risques sanitaires, nous avons ouvert 3 jours par semaine. Nous avons rapidement fait le constat que cela ne servait à rien car la rue était déserte avec un seul autre commerce ouvert. Notre chiffre d’affaires journalier étant divisé par 10, nous avons décidé de n’ouvrir que deux demi-journées par semaine, les jeudi et samedi de 8h30 à 13h. Notre activité reste faible, mais cela nous permet de continuer à servir notre clientèle fidèle. 

En ce qui concerne les mesures gouvernementales, nous avons fait une demande de chômage partiel pour ma sœur qui est salariée à mi-temps dans la boutique. Nous ferons une demande au fonds de solidarité pour le mois d’avril.


Je tiens à souligner que notre banque, le Crédit Agricole, a très bien joué le jeu car elle a tout de suite accepté de reporter de 6 mois les échéances de prêt. D’un commun accord avec elle, nous n’avons pas fait de demande de prêt de trésorerie car nous n’en avons pas besoin pour le moment, mais nous ne l’excluons pas si la période de confinement s’éternise.


Nous gardons le moral, la santé est plus importante que tout et nous espérons une forte reprise à l’issue de cette période compliquée ».

Retrouvez la Maison Gaucher au 30 rue du Cheval Blanc à Clermont-Fd

 

 

VOLCANIC'ARTS à Clermont-Fd

En mars 2019 Sandrine PARLANT a ouvert, place du Terrail à Clermont-Ferrand, l’agence artistique et galerie d’art « Volcanic’Arts ». Elle qualifie la première année de « très prometteuse ».
Contrainte de fermer la galerie, Sandrine n’en reste pas moins débordante de projets. Sensible à la cause animale, elle a appris, via l’une des artistes qu’elle suit, que le Parc Animalier d’Auvergne avait besoin de soutien.

« Pour réagir face à la crise, j'ai réuni un collectif d'artistes pour qu’ils créent des œuvres autour des animaux du Parc. Ces œuvres seront mises en vente en ligne à partir du 15 avril sur le site volcanicarts.fr
L'ensemble des recettes sera réparti de la manière suivante : 
 - 40% au Parc Animalier pour aider au soin des animaux, dans la mesure où l'impossibilité de faire des entrées actuellement les met à risque
 - 40% aux artistes participants, pour les soutenir face à cette crise qui les prive également de revenus
 - 20% en soutien à la Galerie qui porte le projet ».

 Retrouvez plus d'info sur le site de Volcanic'Arts et sur sa page Facebook

La lettre ? Initiative S'abonner